Comment l’açaí pourrait sauver l’Amazonie ?

Forêt amazonienne

La forêt amazonienne est la plus ancienne et la plus grande de notre planète. C’est aussi le seul endroit où l’on peut trouver de l’açaí, et ça, c’est une des multiples raisons pour lesquelles elle doit être préservée.

Or la déforestation continue de menacer cet écosystème. Cependant, ce n’est pas une fatalité, car des associations comme Aquaverde mettent en place des projets de reforestation qui permettent de préserver la forêt amazonienne tout en respectant ses habitants.

projet-pamine-palmier-acai

Né de la volonté de la tribu Suruí de préserver la forêt amazonienne, dans laquelle ils vivent, le projet PAMINE a vu le jour il y a dix ans, avec le soutien de l’association Aquaverde. A travers à ce programme, ce sont entre 2000 et 22000 arbres qui ont été plantés chaque année depuis 2005. Parmi ces arbres, des milliers de palmiers açaí, qui sont aujourd’hui une véritable source de revenus pour les populations locales. L’açaí est maintenant plus que jamais l’or violet de l’Amazonie.

Photos : www.aquaverde.org

Partagez ce contenu :